Point (de vue) sur la crise ivorienne

Jeune franco-ivoirienne et non partisane, j'enquête afin de mieux comprendre l'actuel conflit en Côte d'Ivoire. C'est donc une vision objective du conflit que je vous propose là.

27 décembre 2010

Ces états (CEDEAO) qui veulent rétablir la démocratie en Côte d'Ivoire...

Le 15 décembre 2010, la CEDEAO mettait en garde Laurent Gbagbo contre une intervention armée, afin de forcer ce-dernier à libérer le pouvoir. Je tenais donc à vous donner une présentation succincte des 15 états de la CEDEAO, la Côte d'Ivoire représentant 24% du PIB (hors Nigéria). J'ai choisi d'exclure le Nigéria car son seul PIB (169 Mds $) est déjà supérieur à la somme de celui des autres pays de la CEDEAO (93 Mds $).

Pays_CEDEAO

Le fichier est disponible ici: Analyse_des_Pays_de_la_CEDEAO

Ne maîtrisant pas toutes les subtilités de l'histoire des différents pays africains, l'objectif de cette représentation est de donner un panorama du régime politique en place dans chacun de ces pays. A titre d'exemple, aujourd'hui, Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso (depuis 23 ans) arrivé au pouvoir en 1987 par un coup d'état, souhaiterait rétablir la démocratie en Côte d'Ivoire ? C'est bien "l'hôpital qui se fout de la charité".

Dans ce cas, que fait la CEDEAO de ces présidents dont la légitimité est remise en cause localement et de façon régulière ? Mais faut-il que le cas ivoirien fasse jurisprudence avant que l'on ne s'occupe des autres ? Pourquoi les comportements anti-démocratiques semblent tolérés dans certains pays ? Les pays "alliés" de la Côte d'Ivoire sont simplement mobilisés pour le retour de la démocratie en Côte d'Ivoire... C'est certes un argument utilisé par le camp Gbagbo mais les pays de la CEDEAO ne sont-ils pas sensés s'entraider au lieu de recourir à la force ?    

Après les recherches qui m'ont permises de rédiger cet article, encore une fois, je dois avouer que je n'y comprends plus rien ! Attendons déjà de voir quand et quelle forme prendra cette intervention. Mais l'activisme des différents acteurs (autres états africains et Communauté Internationale) dans ce conflit montre que nous assistons bien à un fiasco politique, au nom de quoi ? L'histoire nous le dira plus tard. En attendant, j'accuse !

--MD

Posté par MensDia à 16:30 - Réflexion - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire