Point (de vue) sur la crise ivorienne

Jeune franco-ivoirienne et non partisane, j'enquête afin de mieux comprendre l'actuel conflit en Côte d'Ivoire. C'est donc une vision objective du conflit que je vous propose là.

21 février 2011

Cote d'Ivoire in a death row: About 80% of the Ivorian Banking system has been suspended

A moribund banking system 11 out of the 18 banks that operate in Cote d'Ivoire have shut down operations since February 14, 2011. The first ones to suspend operations were BICICI (branch of BNP Paribas), Citibank and Access Bank (Nigeria). Feb 18, Access Bank published the following press release: "Access Bank Plc, [...], the full service commercial bank with headquarters in Nigeria and operations across Sub-Saharan Africa and the United Kingdom, regrets to announce that it has had to suspend its operations in Cote d’Ivoire... [Lire la suite]
Posté par MensDia à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2011

Près de 80% du système bancaire en arrêt en Côte d'Ivoire: Statut KO ?

De la crise politique... L'absence d'un chapitre ivoirien dans les médias étrangers semble indiquer un statu quo. En réalité, le blocage politique ne fait qu'aggraver la situation générale du pays tant sur le plan économique que social. Des propositions sont attendues pour le 28 février prochain. Selon le carnet de route élaboré par l'Union Africaine, le panel de chef d'états composé de Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie), Jacob Zuma (Afrique du Sud), Idriss Déby (Tchad) et Jakaya Kikwete (Tanzanie) devra formuler des... [Lire la suite]
Posté par MensDia à 16:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 février 2011

Rien ne se perd, rien n'est secret, (presque) tout se sait !

La célèbre maxime de Lavoisier (légèrement modifiée) s'invite dans mon propos du jour ! Ce n'est pas un secret que ce deuxième tour des élections présidentielles s'est caractérisé par une fraude massive, dans les deux camps. Cependant la question principale est de savoir si la fraude était de nature à modifier le résultat du scrutin. Le camp Gbagbo affirme que c'est le cas, lorsque M. Choi, Représentant Spécial du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire, estime que les irrégularités n'étaient pas de nature à modifier le scrutin... [Lire la suite]